SSRPrev

La crise financière amorcée au second semestre de 2007 a suscité, parmi de nombreuses conséquences, une phase d’évolution profonde du cadre classique adopté pour la prévision des taux d’intérêts interbancaires et des produits dérivés basés sur ces derniers.

L’émergence de ce nouveau point de vue sur la finance quantitative amène à une reconsidération des modèles existants.

Afin de pouvoir anticiper les mouvements du taux d’intérêt interbancaire EURIBOR3, nous avons mis en place un logiciel usant d’un modèle pouvant résoudre certaines interrogations. Dans le but de prévoir les variations de taux en fonction de certains indicateurs macroéconomiques, nous avons décidé d’étudier la valorisation d’un produit dérivé sur taux d’intérêt pour montrer l’impact possible de ces indicateurs sur ce dernier. Le produit choisi est le swaption. Il s’agit d’un contrat, appelé « option », qui permet à son acheteur le droit, mais non l’obligation, d’acheter un swap à une certaine date future. Un swap simple, aussi appelé « vanille », est une échange de flux financiers entre deux parties.

Le but de notre projet était alors de mettre en place un logiciel permettant de mettre un prix sur un tel produit, ayant comme sous-jacent un taux d’intérêt BOR à court terme comme l’Euribor 3M.

L’autre particularité de ce pricer relève de l’utilisation d’un modèle en volatilité stochastique. En effet, ce type de modèle s’appuyant sur la volatilité comme d’un processus stochastique distinct de la valeur du sous-jacent. Cela nous a permis de pouvoir ajuster l’intégration des indicateurs dans notre modèle. Un modèle comme celui-ci nous donne la possibilité de calibrer les équations à différents niveaux. Les paramètres macroéconomiques ont pu être appliqué à deux facteurs régissant la dynamique d’un tel modèle. Il s’agit en premier lieu du paramètre de « diffusion », qui représente la capacité d’un actif financier à avoir de fortes variations sur le court terme, ainsi que sur le paramètre « drift » qui reflète la tendance générale de l’évolution d’un cours sur le long teme.

Dans ce projet différents paramètres ont donc été utilisés, ayant un impact sur le taux interbancaire qu’est l’EURIBOR. En effet ces indicateurs, publiés par le site de la banque centrale européenne, font partis des principaux signes d’évolutions économiques de l’Union Européenne.

Pour finir, ce projet a pour but d’être publié en tant que Logiciel Libre sur une communauté de partage de code source. Cette action permettra un cycle de vie plus long du projet ainsi qu’une visibilité accrue pour les personnes intéressées. Dans un premier temps cela pourra apporter une certaine critique du projet, d’un point de vue technique ou du côté de sa portée. Dans un second temps, le projet de logiciel libre permet de donner une deuxième vie potentielle au projet car il peut être repris et modifié dans le futur.

Par conséquent, ce projet est à la frontière de deux univers quasi hermétiques que sont la finance et l’économie, a vocation à améliorer les outils du financier en y incorporant les idées de l’économiste, tout en construisant au dessus des fondements mathématiques modernes post-crise 2007.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
9 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.