Software-Based Self-Test (SBST) of embedded processors

Total votes: 0

L’objectif du projet était de développer un programme capable de tester automatiquement un microprocesseur afin de prouver l’importance de cette phase dans le bon fonctionnement et le démarrage du système.

Ce projet consiste à tester l’implémentation de l’architecture LEON III sur toutes ses couches du matériel via à une exploitation des instructions. Par son implémentation en “open nature” cette technique nous ait apparu comme la plus appropriée afin de tester proprement le matériel. Via ces séquences de tests, le logiciel est capable d’évaluer la globalité du hardware, comme la mémoire, le cache ou l’architecture des pipelines qui semble poser un problème. Ainsi, le software peut proprement déterminer la cause et l’origine des différentes erreurs. Le projet va plus loin, en proposant de générer et/ou injecter une erreur volontaire afin de tester en profondeur le code. Le logiciel peut alors se mettre en action et diagnostiquer l’erreur injectée. Comme un médecin qui injecte un vaccin à un de ces patients. Ainsi, le projet entier repose sur la génération d’un code assembleur qui inclu le logiciel d’auto test du LEON III basé sur une implémentation SPARC V8 en utilisant seulement l’architecture des instructions.

Commentaires

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
1 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.