Humming Drone

Le projet Humming Drone propose d'utiliser un drone pour cartographier les algues vertes.

Pour ce projet, nous nous sommes penchés sur le problème des algues vertes en Bretagne, aussi appelées Caulerpa Taxifolia ou encore Ulva Armoricana. Ces algues prolifèrent rapidement, et en pourrissant émettent un gaz toxique, le sulfure d’hydrogène. Elles sont notamment très présentes en France et en Chine et sont à l’origine de nombreux accidents. Nous avons donc mené le projet Humming Drone, qui consiste à réaliser un drone qui mesurera la quantité de sulfure d’hydrogène au-dessus de la mer et des plages.

En effet, la capacité des drones à voler nous permet de détecter les zones déjà envahies par les algues ainsi que les zones immergées qui présentent un risque de voir apparaitre ces algues. Ces mesures permettront par la suite de cartographier les zones envahies par les algues et donc aider à la prévention de problèmes liés à l’intoxication par le sulfure d’hydrogène.

Notre démarche de réalisation consistait à créer tout d’abord une application web, qui nous permet de communiquer avec le drone. En effet, bien que notre drone soit le plus autonome possible, il ne peut pas décider de ses paramètres de vol seul, car ces derniers dépendent des conditions de vol et des besoins de l’utilisateur. Ce dernier peut donc, dans un premier temps, décider d’une zone de parcours à partir d’une carte interactive, qui sera envoyée au drone. Il définit quatre points sur la carte qui formeront un carré. Ce carré est la limite de la zone que le drone survolera lors des prises de mesures.

Il peut aussi régler l’altitude de vol du drone et le nombre de mesures que le drone effectue sur place. Ce dernier élément est important car il définit la concentration de mesures dans la zone indiquée sur la carte. Plus il y a des mesures faites, plus elles sont fiables, mais elles nécessitent plus de batterie, et le problème principal d’un drone est que sa batterie n’est pas illimitée. Sur le site sont aussi indiqués les heures d’arrivée et de départ du drone, les résultats des mesures du drone, ainsi que les rapports des anciennes missions. Nous avons implémenté des indicateurs sur le bord du site. Ces indicateurs permettent de savoir si le drone est en état de fonctionner : il montre l’état de la batterie, l’altitude (si le drone est capable de voler à la hauteur définie), et si les conditions météorologiques sont favorables. A partir du moment où le drone décolle, il est totalement autonome. En effet, évoluant dans un milieu toxique pour l’homme, toute présence humaine est à éviter. Nous avons donc programmé le drone afin qu’il effectue les missions demandées et puisse revenir sans soucis.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
4 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.